Berlin : les frigos du coeur

Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, une association a disposé dans les rues de Berlin une vingtaine de frigidaires avec de la nourriture en libre service.

Résumé :

C’est une initiative écolo très originale. Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, une association berlinoise a disposé dans les rues de la capitale allemande une vingtaine de frigidaires avec de la nourriture en libre service. Le principe est simple : tous les particuliers qui le souhaitent déposent dans ces frigos les aliments qu’ils ont cuisinés en trop ou des denrées périssables quand ils quittent la ville. L’idée a un but fondamentalement écologique, rien à voir avec un frigo pour SDF. Tout le monde peut se servir, même si les plus démunis en profitent aussi.

Cela fait deux ans que l’association allemande Foodsaver a mis en place la plateforme foodsharing. Les réfrigérateurs sont installés dans la rue, dans des halls d’immeuble ou chez des petits commerçants de la capitale allemande et de certaines villes de province. En plus de la nourriture déposée par des particuliers, des bénévoles collectent auprès des commerçants ou des supermarchés des invendus. Les frigos sont remplis trois fois par jour avec tous types d’aliments. Seule condition : qu’ils soient sains et consommables.

« Le Foodsharing n’est pas un mouvement politique. Juste un rassemblement de gens qui ne supportent pas qu’on gaspille la nourriture », explique l’une des bénévoles. Chaque année, 22 millions de tonnes d’aliments partent à la poubelle en Allemagne alors qu’ils pourraient être consommés.

Et ce n’est pas tout, en plus de ces frigos, des petites cabanes ont été installées à plusieurs endroits de la ville où l’on peut déposer les objets dont on ne se sert plus. Vêtements, jouets, livres… En Allemagne, pays très sensible au recyclage, le concept a séduit. Désormais l’initiative s’exporte. Des pays comme la Suisse ou l’Espagne s’y sont mis.

Partager sur :