Élections : et si on changeait tout ?

Enquête sur une innovation dans le système électoral qui pourrait révolutionner notre démocratie...

Résumé :

Le scrutin au jugement majoritaire... Vous connaissez ? C'est un système de vote qui pourrait bouleverser nos élections. Si on l'avait utilisé lors de la dernière présidentielle, Emmanuel Macron ne serait peut être pas Président de la République et la campagne électorale aurait eu un tout autre visage.

Ce système de vote a été inventé en 2006 par deux chercheurs au CNRS : Rida Laraki et Michel Balinski. Il permet d’exprimer son opinion sur chacun des candidats, plutôt que de voter pour seulement l'un d'entre eux, en leur attribuant des mentions : à rejeter, insuffisant, passable, assez bien, bien, très bien...

Depuis plus de 50 ans, les français élisent leurs représentants avec le scrutin uninominal majoritaire à deux tours. Le principe est simple : le candidat ayant obtenu le plus grand nombre de voix l’emporte. Ce système connait de nombreux effets pervers : vote utile, vote blanc non comptabilisé et forte abstention. De plus en plus de citoyens et de chercheurs en science politiques remettent en cause sa pertinence et recommandent l'utilisation du scrutin au jugement majoritaire pour avoir des élus plus représentatifs des opinions des citoyens.

Pour tout comprendre sur ce nouveau mode de scrutin, regardez le reportage de notre journaliste Paloma Moritz.

Partager sur :