Le gamin et les SDF

À 20 ans, Martin a fondé Sans A, le premier média consacré aux sans abris. Portrait d'un jeune au caractère trempé et au grand coeur.

Résumé :

Ils s’appellent Tony, Line, Jean-Pierre, Aurélien, Dimitri… et ils sont « sans A » : sans abri, sans argent, sans attention, sans amour, sans amitié… Martin Besson, un petit jeune de vingt ans, a décidé de rendre visible ces invisibles, en créant un média qui leur est destiné : Sans A.

L’idée a germé en octobre 2013. Martin a alors 18 ans et il fait une expérience : se mettre dans la peau d’un SDF. Pendant toute une journée, Il ne mange pas et va mendier dans la rue. Mais une fois la nuit tombée, il ne tient plus et finit donc par rentrer. Malgré tout, il sort de cette épreuve complètement bouleversé et avec une certitude : ces personnes ont besoin de visibilité. Convaincus par sa motivation, Papa et Maman financent la nouvelle version du site lancée en juillet 2015.

« Lutter contre l’exclusion et les préjugés entourant les personnes vivant dans la précarité » tel est le leitmotiv de Sans A. À travers des témoignages, des podcasts et photos, ce média donne une voix aux sans abri. Grâce au site, ils trouvent même parfois de l’aide parmi les lecteurs, souvent touchés au cœur par certains portraits. Aujourd’hui, Martin a gagné son pari, Sans A est un média qui monte à plus de 20 000 fans sur Facebook. Parfois naïf et un peu idéaliste, Martin a le mérite de s’accrocher à ses rêves. « Sans A, c’est comme une addiction, je ne peux pas arrêter » soupire-t-il entre deux cigarettes.

Partager sur :