Le punk de la Havane

Gorki Aguilla est le leader du groupe de rock-punk "Porno para Ricardo", qui conspue le régime castriste à longueur de chansons. Interdit de concert et surveillé par la police, il continue son travail d'artiste clandestin, depuis son appartement.

Résumé :

C’est un rebelle. Un vrai de vrai. Il vit à La Havane, à Cuba. Gorki Aguilla est le leader du groupe de rock-punk "Porno para Ricardo" (du porno pour Ricardo), qui conspue le régime castriste à longueur de chansons. A 39 ans, il ne respecte rien : « ni la révolution de merde », ni Fidel Castro et ses amis. Des prises de position qui lui valent de nombreux séjours en prison et une surveillance permanente de la police.

Interdit de concert, il enregistre ses albums dans son appartement. Mais ses vidéos-clips diffusés sur Youtube font un véritable buzz. Il se moque pêle-mêle de Raul Castro, « le tyrannosaure », dénonce les « communistes délateurs » et n’hésite pas à demander à Fidel Castro d’arrêter de « sucer des bites » !

Un portrait d’une figure emblématique de la contre-culture cubaine.

Partager sur :