Tobacco Monsters

Une enquête terrifiante sur les ravages sanitaires causés par les pesticides chez les cultivateurs de tabac du nord de l'Argentine.

Résumé :

La cigarette tue. Ça, tout le monde le sait ou à peu près. Ce que l'on sait moins, c'est qu'avant d'être roulé et fumé par des millions de personnes à travers le monde, le tabac a déjà fait des ravages, chez ceux qui le cultivent.

Pour booster leurs rendements, les champs de tabac sont aspergés de Round Up, un pesticide produit par la firme Monsanto très « probablement cancérigène ,» selon une étude de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Lésions, malformations congénitales graves, maladies de peaux… les premières victimes sont souvent les enfants des cultivateurs. Dans certaines régions, les taux de cancers sont cinq fois plus élevés que la normale. C'est ce que révèle cette enquête réalisée en 2016 dans les provinces de l'Argentine où l'on fait pousser le tabac.

Une enquête de plusieurs mois dans la province de Misiones, tout au Nord de l’Argentine, une région pauvre de petits producteurs de tabac, l’une des portes d’entrée des OGM et des pesticides dans les années 90. Là, les langues ne se délient pas facilement et ceux qui osent parler de cette catastrophe sanitaire font l'objet de menaces. Pourtant, les médecins sont formels : les cas de cancers et de malformations chez les enfants ont augmenté de 400% dans les régions où l’on cultive du tabac. De leur coté, les géants de l'agrochimie nient farouchement le caractère toxique de leurs produits et avancent une étude faite sur des animaux qui ne fait ressortir aucun impact sanitaire.

Partager sur :