Votez pour vos
sujets préferés
En savoir +
Proposez
vos projets avec
En savoir +
Financez des
projets avec
En savoir +

Cyrielle Debrun

Réalisatrice

blog

Je suis née à Marseille en 1990 de parents médecins, et ai grandi à Paris.
Après une scolarité médiocre et assez buissonnière, j'ai arrêté mes études un an après mon entrée en école d'art.
J'avais l'obsession des figures mythologiques américaines, les cheerleaders en particulier, jeunes et belles coquilles vides, étendards du rêve américain lisse et pur, que je reproduisais en grand format et tout en paillettes, mais ça n'intéressait que très peu mes professeurs.
Alors, il fallait que je commence à bosser.
La pub. L'âge d'or américain des années 1960 et des concepteurs-rédacteurs de génie, mais aussi les années Beigbeder, à Paris, ça me convenait. Et le job : trouver des idées, les écrire, les réaliser, apprendre en produisant, ça me paraissait mieux que l'école.
Je suis devenue concepteur-rédacteur, comme Bill Bernbach, comme Neil French, mais aussi comme Peggy Olson et Octave Parango.
J'ai appris à peser chaque mot, à raconter une histoire en 30 secondes, à travailler en collaborant sans cesse, à apporter un souffle à chaque étape de production.
Au bout de deux ans, travailler au service d'objectifs marketing avait perdu de sa saveur.
J'ai alors collaboré à plusieurs numéros du Bonbon Nuit, suivant à mon échelle le maître Hunter S. Thompson dans le ton gonzo, pour écrire sur la nuit parisienne et la drogue.
Quand le cannabis récréatif fut légalisé au Colorado en 2014, j'en profitai pour me lancer dans la réalisation, et combiner mes obsessions artistiques, dans ce qui constitue mon premier projet indépendant derrière la caméra.

Mes réalisations