Découvrez gratuitement pendant un mois J'en profite

Comment nous avons piégé les complotistes

Le Sida a été inventé par les Etats-Unis pour combattre la révolution castriste à Cuba dans les années 60. Voilà pourquoi, les Américains ont imposé un blocus à l’île. Et si aujourd’hui, la situation se détend, c’est parce que les Cubains sont en passe de trouver un vaccin sur lequel lorgnent les grands laboratoires pharmaceutiques. Vous ne le saviez pas ? Normal, c’est totalement faux. Et pourtant, des milliers de personnes ont avalé cette théorie sans broncher sur le net. Pourquoi ? Comment ? C’est l’objet d'une expérience incroyable que ce documentaire totalement inédit vous raconte. Lire : un journaliste raconte comment il a piégé les complotistes.
C’est une idée un peu folle née au lendemain des attentats de janvier 2015.
Une idée née d’un constat alarmant : alors que des millions de Français défilent pour défendre la démocratie, le net est envahi de rumeurs, de théories en tout genre qui ont un point commun : 'on nous cache tout', les événements dramatiques qui ont touché Paris ne sont qu'une série de manipulations.

(Voir aussi : Attentats, la théorie du complot).
Tout est ainsi remis en cause, de façon totalement délirante et surtout, sans que l’on puisse arrêter la machine complotiste lancée à 100 à l’heure sur internet. En vrac, le gouvernement a tout manigancé, aucun policier n’a été tué dans les attaques et les services secrets israéliens sont à la manœuvre. Tout cela est relayé par des sites adeptes des théories du complot qui comptent des centaines de milliers de visiteurs et bien sûr, les premiers touchés sont les jeunes qui s’informent en grande majorité grâce au net. C’est cette nécessité de contrer la rumeur sourde du complot permanent qui nous a poussé à créer Conspi Hunter. L’ambition : fournir une méthode de décryptage, des outils pour débusquer, comprendre, démonter les théories complotistes et ainsi se prémunir contre ce fléau. Et pour frapper immédiatement un grand coup en montrant au mieux les arcanes de la complosphère, nous avons conçu un objet unique, une expérience à la fois scientifique et journalistique inédite : nous avons inventé une fausse théorie du complot, nous en avons fait un film et l’avons fait circuler sur le net. Nous avons pu ainsi observer en temps réel comment cette théorie se propageait, quelles voies elles employait, de quel relais elle bénéficiait. Nous avons soumis les résultats de nos enquêtes et observations à des spécialistes incontestables et nous avons fait de cette expérience un documentaire totalement original. Sur notre sujet, lire l'article d'Arrêt sur Images.

Sur le même thème, voir aussi :
De la théorie du complot au djihad.