Votez pour vos
sujets préferés
En savoir +
Proposez
vos projets avec
En savoir +
Financez des
projets avec
En savoir +

Vous voulez voir ce programme ?

Identifiez vous

Inscrivez vous GRATUITEMENT

Evaluer :
94/ 20 votes

La Barkley

Les mots du producteur

Ce film prend son inspiration dans le parcours et l’aventure de Benoit Laval. Ce trailer s’est démarqué tout au long de sa carrière à travers sa force de caractère, sa détermination à toujours repousser plus loin ses limites, mais aussi à se positionner comme un leader tant dans son sport que dans sa vie professionnelle. Il a fait du trail sa passion, puis son métier.
Le traitement de ce film met en parallèle deux régions du monde qui ont une signification particulière pour Benoit Laval et le trail. La Réunion est la terre par excellence de ce sport, avec sa course mythique « la diagonale des fous » à laquelle Benoit Laval a participé à 6 reprises finissant 3 fois dans les 5 premiers. C’est dans les sentiers de la Réunion que le film commence, présentant Benoit et Alexandre Gilles, le réalisateur, en situation de course.
Le parallèle s’installe entre cette région paradisiaque, terrain de jeu des traileurs du monde entier et la forêt austère et humide de Frozen Head dans le Tennessee. « La Barkley », une course qui se joue au mental et surtout qui prend à contre courant les tendances média co-commercial adoptées par ce sport au cours des dernières années.
Tout est fait dans ce lm pour sortir d’un reportage de courses : réécriture de la voix-o , prises de vue additionnelles à la Réunion, post-production poussée avec un étalonnage minutieux, une bande son composée spécialement pour l’occasion.

Le but étant de prendre de la hauteur et d’aborder de façon beaucoup plus globale l’évolution d’un sport qui a comme origine le goût de l’évasion et du grand air en pleine nature. Ce film interroge à la fois sur la média sa on du trail et du sport en général, mais aussi sur la quête intérieure versus la reconnaissance. Ce film est un cheminement initiatique sur nos propres capacités à nous dépasser, à nous connaître.

Dans un monde où être vue vaut plus que de savoir, où la surmédiatisation corrompt le sport et les esprits, je me suis engagé dans la production de ce film car les valeurs qu’ils portent sont des messages d’abnégation, de courage et de persévérance
qui doivent être cultivés et enseignés aux nouvelles générations.
Charles Blondeau
  • Alexandre Gilles
  • Alexandre Gilles
    réalisateur

    94

    Alexandre Gilles écrit et réalise des émissions de sport depuis les années 2000. D’abord comme pigiste, il développe rapidement ses propres émissions de sport en collaboration avec Réunion Première. Sportif depuis toujours, Alexandre est également un trailer de haut niveau membre de la team Raidlihgt.

    Vous pourriez aimer