: Le meilleur du documentaire et du reportage en illimité Profitez d'un mois gratuit

La vie très privée de Nicolae Ceausescu

Il jalousait le dictateur nord-coréen Kim Il-Song, s’était fait fabriquer un sceptre et faisait venir des grizzlis du Canada pour ses parties de chasse. Ses excès ont même conduit Salvador Dali à lui envoyer un télégramme de félicitations (non sans une pointe d’ironie). Arrivé au pouvoir en 1965, le régime qu’il a mis en place est vite devenu aussi ubuesque que monstrueux. Dans ce nouvel épisode de Spicee Select, nous vous proposons une plongée inédite dans l’intimité du dictateur roumain. Réalisé à partir de films privés et d’archives des services spéciaux, la fameuse Securitate, ce documentaire dévoile la vie secrète de Nicolae Ceaucescu et de son clan.
Ces images exceptionnelles, tournées sous la direction du dictateur lui-même, dévoilent le contraste entre le faste de sa vie de château et la souffrance quotidienne de sa population. Pendant que Nicolas Ceausescu sabrait le champagne et se roulait dans la neige, son pays s’enfonçait dans la misère.
Ces images racontent aussi le double-jeu du célèbre dictateur roumain, parvenu à duper les grandes puissances occidentales. Car celui qui a longtemps été admiré pour sa rébellion face à la domination soviétique, était en réalité de mèche avec le Kremlin.
C’est fusillé, à l’issu d’un procès expéditif où même son avocat reconnaît « qu’il mérite la mort », que Ceausescu meurt avec sa femme le 25 décembre 1989. Date de la fin de l’histoire du « héros de tous les héros » de la Roumanie moderne.