: Le meilleur du documentaire et du reportage en illimité Profitez d'un mois gratuit

L'éloge de la mécanique

Autrefois, quand on était pas doué pour les études, on terminait en CAP mécanique, sans l’avoir choisi. Une voie de garage. Aujourd’hui, réparer des motos anciennes, c’est devenu un art. Surtout aux Etats-Unis. Au point que certains traders ont décidé de changer de vie et de mettre les mains dans le cambouis.

C’est ce que raconte ce formidable documentaire-ovni réalisé par deux frenchies, Clément Beauvais et Arthur de Kersauson, qui sont allés à la rencontre des ces fous du guidon ( pas torsadé ) aux patronymes de Mangas : El Solitario, ShinyaKimura, Blitz, Deux ex Machina ou encore Roland Sands.

Un road-movie casqué, tourné en 16 mn s’il vous plait et qui a séduit en cours de route Orlando Bloom, l’acteur américain, au point d’en devenir le producteur exécutif. 


Cet hymne transforme les prolos du garage en Kerouac de l’asphalte car il est tout autant question de route et de mécanique bien huilée que de liberté et de grands espaces. Le cheveu est long et dans le vent, la barbe de rigueur et les regards intenses fixent l’horizon, des réminiscences des années 70, de beat génération et de flower power.


Pas besoin forcément d’aimer les grosses cylindrés pour se laisser embarquer dans ce voyage initiatique à travers la Californie, l’Utah, l’Indonésie, l’Espagne, l’Ecosse et la France.  « Les mains graisseuses du prêcheur » vous donnera une furieuse envie d’ailleurs ! Un doc à montrer d’urgence à tous les conseillers d’orientation.