Découvrez gratuitement pendant un mois J'en profite

Main aux fesses, claque dans ta face !

Sifflements, insultes obscènes, regards insistants, attouchements, viols... le harcèlement sexuel toucherait quotidiennement 80 % des femmes jordaniennes.
Dans une société profondément machiste, les victimes se taisent rongées par la peur et la honte. Le sujet est tabou, du coup, pour une femme jordanienne, c'est "tais-toi et marche". Et pour les hommes ? Et bien, pas de souci, c'est l'impunité totale.

Mais depuis quelques années, une femme a décidé de briser ce silence assourdissant et de donner des armes aux victimes de harcèlement. Lina a créé Shefighter, le premier centre d’autodéfense au féminin. Le principe : apprendre à ces femmes à se défendre à coups de pieds (« she kick ») et de poings (« she punch ») contre leurs agresseurs. Avec 17 années de pratique du Taekwondo, Kick-Boxing, de Kung Fu et de boxe, Lina sait de quoi elle parle.

Plus qu’un cours de combat, la classe est un refuge, où après avoir appris comment exploser un nez, les femmes discutent entre elles. Après plusieurs séances, elles prennent confiance et repartent avec de nouvelles armes pour affronter ceux qui leurs pourrissent la vie. Maintenant, ce n'est plus "tais-toi et marche" mais "une main aux fesses, une claque dans ta face" ! 

Aujourd’hui, Lina voit grand : elle va créer sa propre armée. Pour elle, Shefighter sera bientôt dans toutes les écoles. Les femmes jordaniennes sauront se battre et oseront enfin parler et défendre leurs droits.

Une initiative qui a tapé dans l'oeil d'Obama. Le président américain a en effet salué l'action de la jeune femme lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche.