: Le meilleur du documentaire et du reportage en illimité Profitez d'un mois gratuit

Tian'anmen : la mémoire interdite

Le 4 juin 1989, place Tian'anmen, l’armée chinoise écrase dans le sang les espoirs démocratiques d’une génération, après près de deux mois de manifestations pacifiques. Lancées par des mouvements d'étudiants, d'ouvriers et d'intellectuels, ces manifestations dénonçaient la corruption et réclamaient des réformes politiques et démocratiques.
Aujourd’hui encore, ces évènements restent un traumatisme politique dans l’histoire chinoise. Pour le comprendre, Spicee vous emmène sur les traces de cette « mémoire interdite » avec un documentaire tourné en 2009 et qui, 20 ans après, vous replonge dans les évènements de cet amer « printemps » à travers des images inédites et des témoignages rares, car aujourd’hui la parole est encore loin d’être libre. Comme celui de Ding Zilin, une femme dévastée par la perte de son fils, tué par les soldats chinois sur la place comme un millier d’autres manifestants. Elle s’était pourtant battue pour l’empêcher d’aller manifester... Parmi les jeunes victimes, Liu Hua, qui a perdu un bras ce 4 juin 1989, nous raconte aussi ce qu’il a vécu.

Cette violente répression militaire d’une tentative d’expression politique a traumatisé toute une génération, si bien qu’aujourd’hui, le tabou reste entier. 20 ans après les événements, une grande partie des jeunes n’ont jamais entendu parler du printemps de Tiananmen. Et les plus âgés ? Ils ne veulent surtout pas en entendre parler !
Comment est-ce possible ? C’est le fruit de la censure toujours très présente en Chine comme nous l’explique le célèbre cinéaste chinois, Lou Ye, interdit de films pendant plusieurs années. Cette amnésie générale a été fabriquée par la propagande d’un régime qui ne supporte pas d’être remis en question.

Et pourtant, certains Chinois tels que Guoshi, une jeune bouddhiste ou encore le grand artiste Ai Wei Wei continuent à se battre pour faire vivre cette mémoire et ainsi défendre l’intérêt d’un peuple étouffé.

En confrontant des jeunes de 20 ans, qui vont faire la Chine de demain, à ceux qui ont, 20 ans auparavant, rêvé d’une autre Chine, ce documentaire exceptionnel mesure le poids écrasant subi par la société chinoise. Et apporte un nouvel éclairage à cet événement qui marquera à jamais la Chine contemporaine.