: Le meilleur du documentaire et du reportage en illimité Profitez d'un mois gratuit

Breaking Bad au Moyen-Orient

Evaluer :

C’est une saisie record qu’ont effectuée le lundi 26 octobre les douanes libanaises : plus de deux tonnes de Captagon dans les valises d'un prince saoudien à l'aéroport de Beyrouth. Il s'apprêtait à décoller pour Riyad, la capitale de l'Arabie Saoudite. Là-bas, cette pilule, qui ne coûte que quelques centimes de dollars au Liban, se revend plus de 20 dollars pièce. Et plus de 55 millions de doses y sont saisies chaque année.  Quelle est donc cette mystérieuse drogue? 

Plus de peur, plus de fatigue… Les combattants partent au front la fleur au fusil ! Merci au Captagon. En plein chaos Syrien, cette amphétamine inonde le Moyen-Orient, les saisies explosent et les caisses de Daesh se remplissent. 

Edifiante enquête en Jordanie de Julien Fouchet au cœur du trafic.