: Le meilleur du documentaire et du reportage en illimité Profitez d'un mois gratuit

L'odyssée (6/6)

Evaluer :
Ce sixième et dernier épisode de L'odyssée s’ouvre sur la nouvelle vie d’Aboud et de sa famille. Leur installation aux Pays Bas, le pays qui leurs a accordé l'asile, se fait progressivement mais ils découvrent aussi les violentes attaques de l'extrême droite et d'une partie de la population envers les réfugiés.
Le journaliste Matthew Cassel prend ici un peu de hauteur et nous emmène au cœur des crises identitaires qui traversent l’Europe, crises accentuées par l'arrivée de centaines de milliers de réfugiés. Aux Pays Bas, le leader du parti anti-islam Pegida, Edwin Wagensveld, bat le pavé pour demander le renvoi des Syriens en Grèce ou en Turquie. De l'autre côté, les activistes anti-fachos tentent de mettre fin à cette vague de haine.
Nous retrouvons aussi Fadwa, la jeune maman et ses deux filles, qui ont fait la route avec Aboud. Elle est désormais en Suède et cherche à devenir institutrice comme elle l’était à Damas. Partie depuis déjà un an, elle constate avec tristesse que la guerre en Syrie n’est pas prête de se terminer. Un retour en Syrie n'est pas pour demain, elle aimerait donc simplement qu’on lui laisse une chance de s’intégrer.
Depuis mars 2016, les pays des Balkans on fermé leur frontière aux réfugiés laissant des milliers de migrants coincés en Grèce ou en Turquie.

L'odyssée est une série coup de poing en six épisodes. C’est une histoire qui est devenue aujourd'hui tristement banale. Comme des millions de Syriens fuyant la guerre, Aboud et sa famille cherchent à tout prix à se réfugier en Europe en espérant un futur meilleur. Alors ils se sont lancés dans une odyssée : traverser la mer Egée puis l'Europe pour demander l'asile aux Pays-Bas. Une traversée pendant laquelle ils vont affronter la mort, les violences policières et celles des passeurs... Un voyage dramatique de 4100 km en bateau pneumatique, à pied ou en train avec une foule de réfugiés habités par le même espoir.