: Le meilleur du documentaire et du reportage en illimité Profitez d'un mois gratuit

Running Rose

Evaluer :
Running Rose c’est le destin extraordinaire d’une jeune femme qui a couru toute sa vie. Aux JO de Rio, Rose Nathike - porte drapeau de l’équipe des réfugiés - a été applaudie par le monde entier et sa performance au 800 mètres retransmise sur toute la planète. Et pourtant un an plus tôt, cette jeune Soudanaise de 23 ans courait pieds nus dans le camp de réfugiés de Kakuma dans le nord du Kenya sans penser que cela bouleverserait sa vie. Rose courait pour tuer le temps, pour oublier, pour espérer. Arrivée au Kenya avec sa famille à 8 ans, après avoir fui la guerre qui ravage le Soudan, Rose y grandit en accéléré. À 14 ans seulement, ses parents doivent rentrer au Sud-Soudan et la laissent seule élever ses trois petits frères et soeurs.
Aujourd’hui, elle est devenue une héroïne, un symbole d’espoir dans ce camps où la seule activité pour les jeunes hormis l’école, est le sport. Beaucoup pensent que s’ils s’entrainent assez, comme Rose, il seront sélectionnés pour les JO de 2020.
Mais Rose n’a pu revenir à Kakuma pour revoir ses frères et sœurs qu’une seule fois en deux ans, contrainte de rester dans son centre d’entrainement près de Nairobi et de voyager pour ses compétitions. Quant à ses parents retournés au Sud-Soudan, elle n’a aucune nouvelle depuis 9 ans… Curieux paradoxe que de partir en Suède pour rencontrer le pape en tant qu’ambassadrice de l’équipe des réfugiés sans pouvoir voir sa propre famille. Le prix à payer pour être une championne ?
Nos journalistes se sont lancés dans un voyage par procuration pour prendre des nouvelles de ses frères et sœurs à Kakuma et retrouver ses parents restés au Sud Soudan. Parviendront-ils à reconnecter cette famille déchirée par une guerre interminable ?